Le voyage de Jackson Pollock vers les fractales – Dr Joe Dispenza

Par Joe Dispenza

« L’artiste moderne… travaille et exprime un monde intérieur, en d’autres termes, il exprime l’énergie, le mouvement et d’autres forces intérieures. » Jackson Pollock

Lorsque le peintre américain Jackson Pollock a commencé à déverser et à faire goutter de la peinture  sur ses toiles à la fin des années 40 et au début des années 50, son travail semblait d’abord complètement aléatoire. Mais en relativement peu de temps, il a attiré l’attention du public et, avec lui, celle des critiques qui voulaient interpréter son style abstrait et avant-gardiste.

« Nous avons ici un désordre volontaire d’un hypothétique ordre caché », a écrit un critique, « ou de multiples labyrinthes. »

Pardonner le passé pour créer l’avenir – Dr Joe Dispenza

Par Joe Dispenza

Avec la fin de l’année 2019 et à l’aube de la nouvelle décennie, parlons du pardon.

Nous avons tous connu des situations dans notre vie où nous avons été choqués, trahis, traumatisés, manipulés ou abusés d’une manière ou d’une autre. Nous sommes tous d’accord pour dire que de par leur gravité émotionnelle, ces situations s’impriment très fortement dans notre biologie. En fait, plus la réaction émotionnelle à une personne, à un problème ou à une expérience est forte, plus nous sommes affectés intérieurement.

« A Day in No Time » – Une Journée Hors du Temps – Dr Joe Dispenza

Par Joe Dispenza

Lorsque nous avons changé le format de nos ateliers avancés en événements d’une semaine (Weeklong), nous avons également introduit des activités challengeantes en extérieur. Parmi ces activités, mentionnons la descente en rappel d’immeubles et participer à des courses à obstacles intensives.  Le but de ces activités est d’inciter chacun à surmonter ses peurs et ses programmes inconscients en appliquant « la formule » avec les yeux ouverts

Le Kaléidoscope, pourquoi l’utilisons nous ? – Joe Dispenza

Depuis que mon équipe et moi avons commencé ce voyage, nous avons beaucoup entraîné nos étudiants à changer leurs ondes cérébrales avec des méditations les yeux fermés dans. Lorsque vous fermez les yeux pendant une méditation, que vous vous déconnectez du monde extérieur et que la musique remplit l’espace, l’information sensorielle qui entre dans le cerveau est réduite. Moins il y a d’information sensorielle dans votre cerveau, plus le néocortex, ou cerveau pensant, s’apaise.

Un retour à la recherche scientifique – Joe Dispenza

Au cours de ces dix dernières années, nous avons effectué des recherches et des mesures scientifiques approfondies pour démystifier le processus du changement personnel et de notre transformation. Les preuves que nous avons recueillies nous indiquent une « formule » qui, lorsqu’elle est suivie, a une incidence directe sur la biologie des personnes. Parmi les nombreux autres résultats, ce que nous avons constaté, c’est que le simple fait de changer ses pensées,